hépatite toxique cure ayurveda à hotel Paradise Island à Bentota, au Sri Lanka

Aller en bas

hépatite toxique cure ayurveda à hotel Paradise Island à Bentota, au Sri Lanka

Message  brlumpet le Dim 17 Mar - 23:33

Voici mon témoignage suite à une cure d'Ayurveda à l'hotel Paradise
Island à Bentota, au Sri Lanka afin de mettre chacun en garde contre
certain médicament ayurvédique pouvant causer une hépatite toxique.

Lors de la visite médicale de départ, le médecin ayurvédique me déclara
donc avec satisfaction que mes trois dosha étaient parfaitement
équilibrés, que ma pression artérielle était parfaite et que j'étais
vraiment en excellente santé. Il me recommanda de continuer à prendre
le médicament ayurvédique à base d'une plante appelée Ekaveriya qui
m'avait été ordonnée pendant la durée de la cure pour réduire ma
pression artérielle, il m'en vendit une quantité suffisante pour
environ deux mois pour une somme très modique (environ 10 euro). Il me
réassura que ce médicament, fort efficace au demeurant, n'avait aucun
effet secondaire, contrairement aux médicaments vendus fort cher par
l'industrie occidentale. (En effet, ma pression artérielle qui était
habituellement légèrement au dessus de 14 / 9 était bien en dessous de
12 / 7,5 depuis que je prenais ces pilules et j'étais fort content
d'avoir trouvé un médicament naturel, sans effets secondaires, pour
régler ce problème.

Deux semaines après ma cure ayurvédique à Paradise Island et une
semaine après mon retour du Sri Lanka, j'ai perçu les premiers
symptômes de ce qui se révéla être une hépatite non virale. (Dite aussi
hépatite toxique, à ne pas confondre avec les hépatites suivis d'une
lettre qui proviennent d'un virus et qui sont contagieuses). Je n'avais
jamais eu de problème de foie auparavant. Les vertiges, nausées et
douleurs abdominales furent assez violentes et ne commencèrent à
diminuer en intensité que trois semaines plus tard. Bien qu'en forte
régression, elles n'ont pas totalement disparu aujourd'hui. Une
échographie abdominale ne mis en évidence aucun problème particulier :
le foie et les organes adjacents sont normaux, excluant ainsi une cause
interne tel que des calculs des voies biliaires.

Les causes de cette hépatite non infectieuse demeuraient toutefois un
mystère. Elle peut être causée par l'absorption massive d'alcool (je ne
bois que très peu), par des champignons vénéneux, ou par un toxique
(métaux lourd par exemple) mais aussi pas certains médicaments, soit
mal préparé soit en raison de la substance active non tolérée par le
foie.

Depuis le début je considérais que le fait que cette hépatite survienne
juste après la cure d'Ayur Veda était, pour le moins, une coïncidence
troublante. Je commençai dernièrement mes recherches sur Internet au
sujet du médicament qui m'avais été donnée et sur lequel j'avais
quelques doutes car il s'agissait du seul médicament absorbé avant que
les troubles apparaissent.

Le médecin ayurvedique m'avait heureusement donnée le nom de la
substance active. Il s'agit de l"Ekaveriya » ce qui m’a permis de faire
des recherche sur Internet . Le nom botanique serait "Rauwolfia
serpentina". Cette substance est utilisée pour soigner l'hypertension.
J'ai lu sur internet qu'elle est aussi utilisée comme antidote au
poison de certain serpent.
il semblerait que la molécule responsable de mes problèmes serait la
réserpine. Cette molécule présente dans les racines de Rauwolfia
serpentina est utilisée pour ses propriétés anti-hypertension,
hypo-cholesterolhémiante. La réserpine augmente le transport de
cholestérol dans le foie, donc baisse de la concentration dans le sang.
Seulement la réserpine est un oxydant puissant entrainant des dommages
au niveau cellulaire et amenuise ses fonctions. Le cholestérol n'est
plus éliminé par le foie en acide biliaires probablement ce qui entraine
un syndrome hépatique. ..

En continuant mes recherches sur internet je compris aussi que la
substance active contenue dans le médicament qui me fut donné fut
étudiée en vue de mettre au point un médicament destiné la pression
artérielle, mais le projet fut abandonné justement en raison des
dommages causés au foie pouvant conduire à une hépatite.
Je conseille à tout participant à une cure d’ayurveda d’être circonspect quant aux médicaments qu’on lui propose.

brlumpet

Messages : 1
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum